Nouvelles fraîches n°9 | Talents d'ici

Nouvelles fraîches n°9

Voici les nouvelles fraîches (n°9) :

  • Comme vous le saviez, nous étions accompagnés depuis 4 mois en pré-incubation par un dispositif de l’Union Régionale des Scop d’Auvergne : “Alter’inbub”.

  • La période de pré-incubation est terminée et jeudi nous avons passé un “grand oral” pour  accéder éventuellement à la période d’incubation. il s’agissait, pour ce jury de professionnels de l’accompagnement de projets, de vérifier que notre idée de départ a bien évolué en un projet qui commence à se structurer et qui semble viable.  Mission réussie ! Nous sommes admis pour cet accompagnement plus pointu des experts de l’UR des Scop d’Auvergne !

accompagnement des projets d'innovation sociale Alter'Incub en Auvergne

  • Compte tenu de certains retours, nous souhaitons repréciser que “Talents d’Ici” n’est pas le projet d’un commerce privé à but lucratif ! Nous partirions donc sur une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), ce qui veut dire :
    • qu’elle a pour objet une activité « d’intérêt collectif, qui présente un caractère d’utilité sociale. »
    • Le multi sociétariat permet d’associer et de prendre en compte les intérêts de plusieurs types de coopérateurs (salariés, producteurs, artisans, clients, bénévoles, financeurs, collectivités …)
    • La SCIC a un statut de société commerciale SARL, SAS ou SA  définie par le code de commerce, et comme toute entreprise, est soumise aux impératifs de performance et de bonne gestion.
    • Coopérative, la SCIC respecte les règles de répartition du pouvoir selon le principe « 1 personne = 1 voix ».
    • Caractère lucratif limité car : 57,5% minimum des excédents nets annuels sont affectés à des réserves impartageables.

Société Coopérative d'Intérêt Collectif

  • Les soutiens de Hautes Terres Communauté et de la commune de Massiac tardent. Nous attendons toujours d’être entendus lors des conseils intercommunautaires et municipaux pour une présentation détaillée. Il faut bien reconnaitre que les fusions de territoire retardent cette étape ; et le temps passe dans le silence …
  • Si vous croisez vos élus, n’hésitez pas à rappeler “Talents d’ici” à leur bon souvenir, car d’autres territoires nous font des appels du pied !

Merci de votre lecture, nous restons toujours à votre disposition et écoute pour venir vous présenter ce projet, répondre à vos questions et envisager l’avenir.
A bientôt pour de nouvelles aventures !

Bien cordialement

Catherine et Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *